Image article

Upcycler et recycler : quelle est la différence ?

Article

Publié le


Chaque année des tonnes de déchets sont collectées dans le monde. Mais que faire de ces détritus qui polluent notre air, nos sols et nos océans ? Sont-ils vraiment bons à jeter à la poubelle ou peut-on leur trouver une nouvelle utilité ? Soucieux de l’avenir de notre chère planète, vous vous intéressez justement aux diverses démarches pour agir en faveur de l’environnement et vous avez bien raison ! Mais en matière d’écologie, une question vous taraude : recycler et upcycler, est-ce la même chose ou y a-t-il des différences entre ces deux concepts ? Vous savez quoi, on vous aide à y voir plus clair en vous disant tout sur ces deux systèmes éco-friendly qui revalorisent nos détritus et nous permettent de consommer mieux !


Un objet recyclé, c’est quoi ?


recyclage des déchets

© Chonesstock via canva.com


Afin d’aller vers une meilleure gestion des déchets, le recyclage s’est imposé comme une solution responsable et intéressante pour donner une seconde vie aux objets destinés à la déchetterie. Recycler consiste à traiter des déchets et objets arrivés en fin de vie pour en extraire des composants utiles à la fabrication de nouveaux produits. Ces composants sont plus précisément désignés sous l’appellation de « matériaux recyclables », ce qui signifie qu’ils sont réutilisables. Parmi ces matériaux, on retrouve par exemple le carton, le papier, le verre, le plastique, les gravats de chantier ou encore des métaux comme l’aluminium et l’acier. Le recyclage est un procédé éco-responsable utile à la préservation de l’environnement car il permet de réduire considérablement le volume de déchets ménagers et industriels et donc la pollution qui leur est associée. Le réemploi de ces objets de décharge est aussi une solution alternative à l’utilisation de matières premières provenant des ressources naturelles, dont l’exploitation permanente les épuise toujours plus.


Les produits recyclés peuvent être de nature similaire à celle des matériaux utilisés ou bien se différencier complètement. Un exemple concret de ce genre de recyclage est la transformation de bouteilles en plastique en vêtements polaires, grâce au polyéthylène téréphtalate contenu dans ces dernières. Les jeans peuvent également être recyclés en isolant thermique. Ce type de transformations se réalise en recyclerie, où les déchets sont triés, traités et valorisés.

transformation de bouteille plastique en polaire

L’un des recyclages les plus connus est celui des cartons et papiers. Ces derniers sont fabriqués à partir de fibres de bois (ou cellulose) des composants biodégradables et recyclables. Puisqu’elles ne sont pas toxiques, on peut composter ces fibres et les recycler. On obtient ainsi le fameux papier recyclé !

recyclage du carton et recyclage des papiers

En ce qui concerne les piles et les batteries, ces dernières sont aussi recyclables. Pour se faire, il suffit de déposer vos piles et batteries usagées en point de collecte. Ces dernières partent ensuite en centre de tri où elles sont traitées et valorisées pour créer de nouvelles piles et batteries ou encore des pièces automobiles, des clés ou bien des tuyaux en cuivre. Ces matériaux recyclés sont très précieux.


Sachez également que les matériaux comme le verre et l’aluminium sont recyclables à l’infini. C’est un vrai plus !

recyclage de l'aluminium et recyclage du verre

Le marché du recyclage ne cesse de se développer depuis quelques années, grâce au grand potentiel économique et environnemental de cette pratique. De nouveaux centres de tri voient d’ailleurs le jour. De plus, aujourd’hui il existe une multitude de références composées de matières recyclées, de quoi consommer mieux et de manière plus durable ! Mais alors en quoi se différencie l’ « upcycling » ?


Un objet upcyclé, c’est quoi ?



© Tilialucida via canva.com


L’ « upcycling » ou « surcyclage » est semblable au recyclage puisqu’il donne une nouvelle utilité aux objets jetés aux ordures, néanmoins il se différencie sur plusieurs points. On vous explique : concrètement upcycler c’est récupérer des matériaux parmi les déchets recyclables et ainsi les revaloriser. Contrairement au recyclage où le produit doit être détruit avant d’être réutilisé, l’upcycling utilise l’objet brut pour en valoriser la matière. De plus, alors qu’un produit recyclé est généralement d’une qualité égale ou inférieure au produit d’origine, un produit upcyclé, lui, est de qualité supérieure.


Eh oui, upcycler c’est s’approprier des objets valorisables et en détourner l’usage, pour leur apporter une plus-value, de sorte à ce qu’ils soient plus qualitatifs qu’à l’origine. Les objets transformés, avec une valeur ajoutée, sont parfois même considérés comme des œuvres d’art. C’est un élément fort de l’économie circulaire et de la consommation durable car il limite le gaspillage des ressources naturelles et l’impact environnemental des produits.


Saviez-vous que les mégots de cigarette sont recyclables ? Grâce au compostage des mégots collectés, on obtient de l’acétate de cellulose, une matière première qui permet de fabriquer du mobilier urbain. Vous l’aurez peut-être deviné : on est à 100% dans la valorisation des matières et donc dans l’upcycling !


L’upcycling, ou l’art d’associer recyclage et valorisation, est accessible à tous et permet de confectionner des objets uniques et surprenants. On peut par exemple utiliser des chutes de tissus pour confectionner des sacs ou des accessoires de mode, se servir de pneus usagés pour confectionner des objets du quotidien, de textile ou décoratifs comme des porte-savon, des ceintures … En quelque sorte, c’est de la récup !


Une infinité de possibilités s’offre à nous pour valoriser vos déchets. Pour cela, il suffit juste d’un peu d’imagination et d’huile de coude. Vous pouvez par exemple upcycler vous-même en donnant une seconde vie aux vieux vêtements et textiles que vous ne portez plus en les stylisant ou en les détournant en sac cabas ! Alors, qu’attendez-vous pour vous lancer ?

upcycling des tissus

Et les objets reconditionnés, on en parle ?


reconditionnement objets électriques

© Tapanakorn via canva.com


Les déchets électroniques sont un véritable fléau de nos sociétés modernes. Chaque année, de nouveaux smartphones, de nouvelles tablettes ou encore de nouvelles télévisions inondent nos rayons, nous poussant à la consommation, en nous débarrassant de nos anciens appareils. Ces déchets non biodégradables et très polluants s’accumulent et affectent notre planète. D’ailleurs si vous vous demandez où jeter vos déchets électriques et électroniques, rendez-vous directement à la déchetterie ou en point de collecte.


Pour donner une nouvelle vie à vos objets électroniques, il existe de nombreuses plateformes vous proposant de les reconditionner. Oui, mais qu’est-ce que ça veut dire ? Eh bien, le reconditionnement permet de réutiliser un appareil électronique en remplaçant ses pièces usagées par des pièces neuves. Ainsi, on obtient un objet comme neuf, prêt à fonctionner du feu de dieu !

téléphone reconditionné


En bref, le recyclage, l’upcycling et le reconditionnement c’est vraiment top pour la protection de l’environnement et la croissance verte, mais pour que ça marche il est indispensable de bien faire son tri ! Pour donner une deuxième vie aux détritus, tout commence donc dans vos poubelles ! De plus, pour contribuer davantage à la réduction de la quantité de déchets, nous vous recommandons de commencer par changer vos modes de consommation (si ce n’est pas déjà le cas). Faites un geste pour l’environnement : achetez de seconde main et tournez-vous vers des produits zéro-déchet, sans emballages plastiques, quand c’est possible. Par exemple, privilégiez le vrac aux aliments conditionnés ou encore les savons solides aux gels douches liquides en bouteille. Tous ces petits gestes cumulés peuvent faire une grande différence sur le plan environnemental. On a qu’une seule Terre… Pensez-y !